Réseaux

Le Cpa fait partie de trois réseaux qui regroupent, au niveau national et international, des spécialistes du champ mémoriel.

Traces – Histoire mémoires

Traces est un « réseau-forum » qui réunit des associations œuvrant dans le champ social ou culturel, des institutions publiques à vocation patrimoniale ou artistique, des chercheurs en sciences humaines et sociales. Créé en 2000, ce forum fédère des acteurs intéressés par les questions mémorielles liées aux migrations qui ont contribué et contribuent à l’histoire de la région.

Ses objectifs sont de faire connaître et reconnaître dans toutes ses composantes les migrations passées et présentes, en plaçant au centre des préoccupations les enjeux sociaux, politiques et culturels contemporains.

http://traces-migrations.org

L’Ethnopôle est membre du comité de rédaction de la revue Écarts d’identité

Le titre Écarts d’identité – le mot Écart étant une anagramme ou un anacyclique plus exactement, mot que l’on peut lire dans le deux sens, de Tracé, et donc également du mot Trace  – est emblématique de la position de la revue : un questionnement critique, à la fois diachronique et synchronique, des réalités sociales, politiques et culturelles de la diversité des sociétés actuelles.

Espace de débats, sa ligne éditoriale suit les tensions – les traces et les écarts – des transformations qui naissent des contacts entre populations diverses en France et en Europe : comment partagent-elles leurs mémoires ? Comment construisant-elles leurs devenirs ?

Pour ce faire, elle fait dialoguer analyses de chercheurs, points de vue de praticiens – sociaux et culturels – dans ce champ et témoignages d’acteurs concernés.

http://www.ecarts-identite.org

Le Musée national de l’histoire de l’immigration (MNHI)

Le Musée national de l’histoire de l’immigration est une institution culturelle, scientifique et pédagogique pluridisciplinaire : espaces d’exposition, salle de spectacle, cinéma, lieu de réflexion et de débat, activités artistiques…

Le Musée national de l’histoire de l’immigration a pour mission de rassembler, sauvegarder, mettre en valeur et rendre accessible au plus grand nombre l’histoire de l’immigration, pour faire connaître et reconnaître le rôle de l’immigration dans la construction de la France.

Le MNHI est chargé de constituer, conserver et présenter au public une collection représentative de l’histoire, des arts et des cultures de l’immigration. Cette collection pose un regard nouveau sur l’histoire de France, en montrant l’apport des immigrés dans le développement économique, les évolutions sociales et la vie culturelle du pays.

http://www.histoire-immigration.fr/

Réseau Mémorha

Réseau Mémorha regroupe en Auvergne-Rhône-Alpes, des lieux et territoires dédiés à l’histoire de la Seconde Guerre mondiale ainsi que des chercheurs en sciences humaines et sociales.
Ce réseau s’est donné pour mission première d’engager une réflexion sur les enjeux contemporains de transmission de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, sur les nouvelles formes de manifestations mémorielles et sur leur représentation dans l’espace public, à l’échelle locale, mais aussi à l’échelle régionale.
Il est également un espace d’échange d’expériences scientifiques et professionnelles, qui associe, dans une démarche comparative, des structures mémorielles européennes (Allemagne, Catalogne, Italie, Suisse).

Réseau Mémorha propose chaque année un programme d’activités, séminaires et journées d’étude ouverts à tous les publics. Des voyages d’études dans différents pays européens sont également organisés pour les professionnels des lieux de mémoires et pour les chercheurs.
Le Cpa est membre fondateur et adhérent de Réseau Mémorha.

www.reseau.memorha.org

Observatoire des migrations

L’observatoire est issu d’un projet collectif et interdisciplinaire de chercheurs de l’université de Nice Sophia Antipolis et d’ailleurs, qui ont en commun de travailler, d’une façon ou d’une autre, sur les questions de migrations dans le territoire frontalier des Alpes-Maritimes. En effet, au cours de ces dernières années, les redéfinitions de l’espace migratoire à l’échelle européenne ont fait de ce département un pôle migratoire de premier plan tant par le volume de migrants concernés que par l’enjeu politico-médiatique qu’ils représentent. Cette situation a impulsé de nombreux travaux académiques autour de la frontière franco-italienne, auxquels nous voulons donner un écho.