Histoire, mémoires et actualité des migrations - blog scientifique

0

Rando-mémoire à travers la frontière franco-italienne

Le 31 mai 2019, profitant d’une fin de semaine radieuse, je suis allé faire un petit tour à la frontière franco-Italienne. J’ai enfin pu relier à pied la gare de Bardonecchia (Piémont) au colle della Rho (col de la Roue) à 2541m d’altitude, mettant mes pas dans les pas de centaines de « candidats au passage » vers la France, en provenance de Calabre ou de Sicile après 1945. Ce même itinéraire alpin a été emprunté ultérieurement par des exilés des Balkans, d’Afghanistan, de Syrie et de bien d’autres pays en guerre… qui tentèrent (et tentent encore de nos jours) le « passage clandestin »  de la frontière par la montagne pour rejoindre la ville de Modane (Savoie). Petite invitation à la découverte des secrets de la frontière entre Briançonnais et Maurienne (versant français) ou vallée de Suse (versant italien).

0

Le thème des migrations dans le cinéma de fiction, en France (et dans les pays voisins)

Yvan Gastaut, historien, maître de conférences à l’Université de Nice Sophia-Antipolis – Laboratoire URMIS. Philippe Hanus, historien, coordinateur ethnopôle « Migrations, Frontières, Mémoires » Le Cpa Valence. Dans la seconde moitié du XXe siècle, le thème des migrations connait un intérêt grandissant auprès des réalisateurs, qui va s’intensifiant après 1968. Dès lors, en fonction de l’actualité (géo)politique, de la personnalité et du parcours du cinéaste, l’évocation de ce sujet de société par le 7e art prend des formes très différentes : comédie, drame, aventure, chronique sociale etc.

0

Témoigner de l’expérience, des mémoires et des héritages des migrations

Synthèse de la journée d’étude du 16 novembre 2018, co-organisée par le Cpa, la Drac, Traces et le CMTRA en partenariat avec Migrant’Scène (Cimade) Le 16 novembre 2018, le Cpa a accueilli une manifestation culturelle et scientifique régionale dont l’ambition était d’interroger les enjeux de la production et des usages du témoignage en lien avec la migration. Cette rencontre, qui fut un des temps forts de la biennale Traces, a rassemblé une centaine de personnes, parmi lesquelles des travailleurs sociaux, artistes, professionnels de la culture, étudiants, chercheurs en sciences sociales, enseignants, militants associatifs, élus locaux, etc.