Le Cpa


Le Centre du Patrimoine Arménien

Une institution citoyenne

Le Cpa (Centre du Patrimoine Arménien) est un équipement culturel de Valence Romans Agglo. Tout au long de l’année, ce lieu original propose des rencontres, des expositions, des animations pour le jeune public, invitant le public à poser un autre regard sur notre monde.

Qu’est-ce que Le Cpa ?

À partir de l’exemple des Arméniens réfugiés en France après le génocide, Le Cpa évoque plus largement l’histoire des peuples et des cultures. Il se nourrit de l’histoire du territoire pour aborder la société qui nous entoure et la mettre en perspective avec le passé. Il se veut avant tout un lieu citoyen ouvert sur le XXIe siècle, qui souhaite aller à la rencontre des publics.

Ses objectifs :

  • Faire connaître l’histoire de la diaspora arménienne en la mettant en perspective avec celle des autres migrations contemporaines
  • Lutter contre les discriminations et à ce titre, sensibiliser au vivre ensemble
  • Décrypter l’actualité internationale relative à l’histoire des peuples et aux conflits contemporains
  • Contribuer à faire évoluer la recherche et à diffuser les connaissances

Les Rdv du Cpa

La saison culturelle du Cpa croise les disciplines pour mieux comprendre le monde qui nous entoure : histoire, géopolitique, ethnologie, photographie contemporaine, etc. sont tour à tour mobilisés dans le cadre de nos rendez-vous.

Des animations pour le jeune public hors temps scolaire et les familles sont également régulièrement proposées (jeux de piste, ateliers, spectacles…).

Découvrir l’histoire du Cpa

Créé en 2005 par la Ville de Valence et transféré en 2010 à la Communauté d’agglomération, Le Cpa a fait l’objet de travaux lui permettant de rouvrir en septembre 2018 avec de nouveaux espaces et une programmation étoffée de nouveaux rendez-vous.

Découvrez l’histoire de cette institution, à la croisée entre les sciences humaines et sociales…

Soutiens institutionnels

Le Cpa est un équipement culturel de Valence Romans Agglo. Il est soutenu dans ses actions et dans son fonctionnement par de plusieurs acteurs institutionnels :

  • L’État à travers la Direction régionale des Affaires culturelles et le ministère de la Culture
  • La région Auvergne-Rhône-Alpes
  • L’académie de Grenoble