Ciné, expos, spectacles, bouquins…

Bouquin

Frontières – Abattre les murs taboo portant – 73 poètes

Bacchanales n°62 – Revue de la Maison de la Poésie Rhône-Alpes

 « Les poètes sont des passeurs de frontières » écrivent Françoise Alléra et Pierre Vieuguet, co-présidents de la Maison de la Poésie Rhône-Alpes dans le Mot de l’éditeur qui ouvre l’anthologie.
Frontières au pluriel pour souligner la pluralité, autant par le nombre de poètes, et leur origine que par la diversité des langues.

Zéno Bianu, Sentinelle aux immensités brûlées

« Il a oublié son nom.

Depuis des lustres.

Il a une tête de kurde, d’apache ou d’abyssin.

Il s’appelle Ulysse ou Yves Klein.

Joas ou Elvin Jones,

Bleu fauve.

Sinbad ou Jouffroy,

Segalen ou Leonard Cohen.

C’est un héros naufragé, dans tous les sens.

Mais qui va toujours vers la vie.

Par-delà le fracas des exils.

Par-delà les étoiles océanes.

Il sait que son chant perdure sans relâche.

Il boit au lait des galaxies.

Toujours vers la vie ».

https://www.maisondelapoesierhonealpes.com/editions/bacchanales/

Bouquin

Jean-Frédéric de Hasque, Clara Lecadet (dir.), Après les camps. Traces, mémoires et mutations des camps de réfugiés, Louvain-la-Neuve, Editions Academia, coll. « Investigations d’anthropologie prospective », 2019, 252 p.

 

 

Cet ouvrage apporte une lecture croisée de l’actualité et de l’histoire des camps de réfugiés, en s’intéressant aux initiatives institutionnelles et aux luttes associatives qui président à la création et à la fermeture de ces lieux, à leur disparition ou à leur conservation une fois le temps de l’urgence passé, à leurs traces matérielles et aux mémoires qui en émergent. L’après-camp interroge l’histoire des camps de réfugiés, leur présent, mais aussi leur devenir.