Rando-mémoire à travers la frontière franco-italienne

Le 31 mai 2019, profitant d’une fin de semaine radieuse, je suis allé faire un petit tour à la frontière franco-Italienne. J’ai enfin pu relier à pied la gare de Bardonecchia (Piémont) au colle della Rho (col de la Roue) à 2541m d’altitude, mettant mes pas dans les pas de centaines de « candidats au passage » vers la France, en provenance de Calabre ou de Sicile après 1945. Ce même itinéraire alpin a été emprunté ultérieurement par des exilés des Balkans, d’Afghanistan, de Syrie et de bien d’autres pays en guerre… qui tentèrent (et tentent encore de nos jours) le « passage clandestin »  de la frontière par la montagne pour rejoindre la ville de Modane (Savoie).

Petite invitation à la découverte des secrets de la frontière entre Briançonnais et Maurienne (versant français) ou vallée de Suse (versant italien).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.