À l’assaut du « fort des nuages » ! Le mont Chaberton, haut lieu du nationalisme de la frontière (1880-1945)

Philippe Hanus, Coordinateur de l’ethnopôle “Migrations, Frontières, Mémoires”

Le mont Chaberton (alt : 3131 m), dont l’étrange silhouette hérissée de tourelles et de barbelés, domine le Briançonnais en France et le val de Suse en Italie, est un lieu témoin du « nationalisme de la frontière ». Ce sommet abrite des vestiges de diverses constructions militaires italiennes édifiées entre la fin du XIXe siècle et la Seconde Guerre mondiale. Surnommé le « cuirassé des nuages », le Chaberton fut longtemps considéré comme le plus haut fort du monde. Et si nous partions à la découverte de cet exceptionnel paysage-mémoire ?



OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Philippe Hanus (20 novembre 2020). À l’assaut du « fort des nuages » ! Le mont Chaberton, haut lieu du nationalisme de la frontière (1880-1945). Ethnopôle "Migrations, Frontières, Mémoires" Consulté le 14 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qss6


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search