Être ou se sentir coratin à Grenoble aujourd’hui. Identités visibles, inconscientes ou revendiquées

Anastasia Chauchard, Eliott Bouanchaud

 Il semblerait que l’immigration italienne dans l’agglomération grenobloise fasse désormais désormais partie du patrimoine régional.

Si les habitants de Corato, petite ville des Pouilles au Sud de l’Italie, occupent une place de choix dans le « roman des Grenoblois » au cours des années 1970-1990, leur présence semble de nos jours quelque peu oubliée de la population locale.

Et si on allait y voir d’un peu plus près en compagnie de deux étudiant.es en histoire ?

ps : afin qu’il n’y ait pas de malentendu avec les lecteurs, il nous faut préciser qu’il s’agit là d’une première initiation à la recherche… réalisée par des étudiant.es en L3, dans le contexte de la crise du Covid 19.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search