Rando-mémoire à travers la frontière franco-italienne

Le 31 mai 2019, profitant d’une fin de semaine radieuse, je suis allé faire un petit tour à la frontière franco-Italienne. J’ai enfin pu relier à pied la gare de Bardonecchia (Piémont) au colle della Rho (col de la Roue) à 2541m d’altitude, mettant mes pas dans les pas de centaines de « candidats au passage » vers la France, en provenance de Calabre ou de Sicile après 1945. Ce même itinéraire alpin a été emprunté ultérieurement par des exilés des Balkans, d’Afghanistan, de Syrie et de bien d’autres pays en guerre… qui tentèrent (et tentent encore de nos jours) le « passage clandestin »  de la frontière par la montagne pour rejoindre la ville de Modane (Savoie).

Petite invitation à la découverte des secrets de la frontière entre Briançonnais et Maurienne (versant français) ou vallée de Suse (versant italien).


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Baille lydie dit :

    Merci pour le téléchargement que j’ai pu effectuer.
    J’aimerais tant savoir le trajet que Maman a fait avec ses parents et son frère quand ils venaient de Corato pour venir en France… En 1947…

Répondre à Baille lydie Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search